Le forum des ROBINWOODEURS de l'OMBRE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "Amatiah Anwynn"

Aller en bas 
AuteurMessage
Amatiah
Machin
avatar

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: "Amatiah Anwynn"   Lun 26 Juin - 7:31

4 Flovor 636, Amakna

Je me résouds enfin à noircir ces quelques pages, étonnée de voir les lettres se former petit à petit sur ce papier d'une pâle pureté et que les mouvements de ma main puissent en être à l'origine.
Drôle de sensation que celle de sentir ses idées venir en désordre d'un coup sans savoir si l'on aura la force pour les contenir et les agencer, écrire quelque chose de cohérent...alors même que quelques jours plus tôt devant cette même page seule l'angoisse faisait face à un immense vide...

Mais ce soir la sensation de nausée est devenue trop forte, la boule qui enserre ma gorge trop insupportable, si seulement ces fichus larmes pouvaient se mettre à coûler...juste une fois et ne plus s'arrêter jusqu'à ce que tous les regrets, toute l'amertume disparaissent enfin et ne plus avoir à me soucier de rien...

Si misérable, tellement lâche...

Ce soir encore, quand je me suis retrouvée seule et malgré toutes les promesses que j'avais pu me faire la veille, j'y suis retournée...
Comme tous les autres soirs je savais que ça ne me mènerait à rien mais néanmoins je courrais, humant l'air frais des Plaines de Cania, évitant les sangliers plus ou moins agressifs qui les peuplent. L'effort m'empêchait de trop penser, mettait en sourdine l'inquiétude qui montait crescendo dans mon esprit : "et si ce soir était différent ?".

Arrivée devant les remparts de Bonta je ralentis enfin, à bout de souffle.
Après quelques minutes revigorantes, j'entre dans la ville.
Depuis que je l'ai ralliée je sais que je n'ai rien à craindre de ses gardes.
Je souris tristement...si seulement je n'avais pas eu à te rejoindre toi que je maudis de tout mon être...car paradoxalement c'est bien cette impression de sécurité qui est à l'origine du trouble qui s'empare de moi depuis quelques jours, si seulement je n'avais pas eu à m'enrôler dans les troupes de Bonta, si simplement mon choix s'était porté sur Brakmar, les choses auraient été si différentes...

Si douloureux, tellement de souvenirs...

Au gré de mes pensées mes pas m'ont conduit à la caserne. Je me dissimule dans un coin sombre que j'ai repéré il y a plusieurs nuits de ça et j'attends. Je sais qu'il ne tardera pas. Je frissone, pour une raison qui m'est inconnue le vent semble ici bien plus cinglant que dans les Plaines. Un groupe de gardes un brin éméchés sort du bâtiment en intonnant des chants payards qui se répercutent en écho dans la ville silencieuse. Je me plaque contre la pierre froide, bontarienne ou non il ne serait pas bon qu'on me trouve ainsi cachée.

Et tout d'un coup ma raison bascule, une voix d'homme vient d'interpeler le petit groupe pour les rappeler à l'ordre. Ceux-ci filent sans demander leur reste. Tremblante, j'écoute les bruits de pas se rapprocher, une ombre grandit sur les pavés éclairés par une Lune blafarde. Je retiends mon souffle. La voix retentit à nouveau pour souhaiter une bonne nuit à une autre personne que je ne peux que deviner, je souris malgré moi...

Si douce, tellement appaisante...

La silhouette de l'homme se dessine alors devant moi, du bout du doigt j'en trace les contours cédant à une tradition venue du passé. Il avance d'un pas vif et précis que l'on sent aguerri aux marches militaires. Je le suis discrètement sentant l'adrénaline montée délicieusement en moi. Je suis discrète mais néanmoins je prends de nombreux risques, Bonta a été construite de façon à empêcher que la tâche des espions soient trop simple et elle offre donc peu de cachettes réellement efficaces. Je m'en moque...au fond j'espère presque être repérée.

Depuis trois nuits j'ai d'ailleurs l'impression qu'il sent qu'on l'épie, et quand il prend une route différente de celle des précédents soirs le doute s'empart de moi. Et si c'était un piège ?
Je m'arrête un instant puis secoue frénétiquement la tête avant de m'élancer à sa suite. Après quelques minutes il s'arrête devant la taverne du quartier des tailleurs dans laquelle il rentre. Je reste dubitative, je ne l'ai jamais vu toucher à quelqu'alcool que ce soit...
Le temps de ma réfléxion je le vois ressortir avec à son bras une femme plantureuse qui sait mettre ses atouts en avant. Il l'empoigne fermement par la taille et l'embrasse avec une sauvagerie qui me pétrifie sur place. Et je reste là interdite en plein milieu de la rue, la bouche entrouverte sur une plainte presque inaudible. A cet instant il relâche la femme et d'un mouvement presque imperceptible me lance un regard foudroyant avant de repartir dans l'ombre avec cette quatain pendue à son bras.
C'est alors que la vérité prend forme dans mon esprit dans toute son horreur...Il sait.

Si destructeur, tellement de mal...

Je me mets alors à courrir comme je ne l'ai jamais fait, ne prettant pas attention aux gardes qui m'interpellent. Le paysage défile, les remparts de Bonta, les Plaines de Cania, la Forêt des Abraknydes, la montagne où volent des kwaks courroucés du dérangement, je ne m'arrête pas...et puis je m'écroule...

A mon réveil je mets quelques temps à reprendre mes esprits, surprise de me retrouver dans le temple d'Iop. Je cligne deux ou trois fois des paupières et tente de me relever. Mais en une fraction de seconde la réalité m'accable à nouveau, le souffle coupé je retombe lourdement sur le sol de pierre. J'essaie de crier mais aucun son ne sort de ma gorge, je me traîne dans un coin et me replie prestemment sur moi même mes bras entourant mes jambes.

Si naïve, tellement stupide...

A cet instant j'espère les larmes ou pire, appelant à moi tout ce qui pourrait m'arracher à cette meurtrissure.
De ma sacoche ,qui s'est écrasée au sol dans ma chute, s'échappe alors un petit objet circulaire qui reflète brillamment l'éclairage du temple. Je me jette dessus m'écorchant les genoux, referme mes mains sur lui et le colle contre mon coeur.

Grey...merci...

Je sors alors un petit carnet en cuir vert sur lequel en lettre d'argent s'inscrit mon nom dans sa totalité "Amatiah Anwynn". Un cadeau offert en d'autres temps. Je l'ouvre et relit la petite dédicace qui y est inscrite la parcourant du doigt, ses mots résonnent en moi comme ceux d'une vieille comptine trop souvent récitée :

"Aujourd'hui c'est ton anniversaire, et comme à ton habitude tu vas venir dés le lever du soleil au pied de notre lit à ta mère et moi pour nous réclamer tes cadeaux. Ta mère a déjà préparé la fameuse tourte aux mûres que tu adores et elle va comme à son habitude te pourrir de cadeaux. J'ai prévu une petite épée en bois pour toi avec laquelle tu pourras t'entrâiner, elle a été joliement sculptée par notre ami Lutyens et j'espère que tu en prendras soin. Quand ta mère a apprit ce que je comptais t'offrir elle a fait de gros yeux, tu la connais les armes ce n'est pas son truc. J'ai donc trouvé ce petit carnet qui l'a évidemment ravie, je me doute que tu seras un peu déçue en le découvrant, les lettres plaisent plus à ta mère qu'à nous deux n'est ce pas ? Néanmoins, je sens qu'un jour il te sera utile, alors prends en grand soin.
Joyeux Anniversaire mon petit ange.

Ton papa. "

Je souris faiblement, il s'était trompé...J'avais adoré ce carnet bien plus que l'épée, à tel point que je n'avais osé souillé ses pages jusqu'ici...
Mais à présent peu importait, il avait eu raison, maintenant j'en avais besoin, besoin de concretiser cette nuit pour me rappeler que ce n'était pas un mauvais rêve, pour me raccrocher à la réalité, ne plus me faire d'illusions sur un passé à jamais révolu, je ne veux plus jamais avoir à ressentir ce sentiment de trahison absolue...

Le futur s'annonce merveilleux, et plus rien ne viendra le gâcher...pas même toi...

(hrp : ça vient directement du forum des rob du nord, mais vu que je souhaite le continuer un jour...^^)


Dernière édition par le Lun 26 Juin - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.robinwoodeurs-du-nord.org
Amatiah
Machin
avatar

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: "Amatiah Anwynn"   Lun 26 Juin - 9:03

26 Juinssidor 636, Sufokia

Je déteste ces nuits...celles où les souvenirs prenant la forme des rêves viennent vous traquer pour vous rappeler que quoique l'on fasse on ne peut renier son passé...même le plus ancien...

Tellement de choses se sont passées, tellement d'émotions, de visages...tellement vite, trop vite...

Là, assise sur la pierre froide du sol de Sufokia les pieds pendant au dessus des vagues calmes de ce début de matiné, je me suis permise, pour la première fois depuis bien longtemps, de laisser ce flot d'émotions venues du passé se déverser librement...

Quand je ferme les yeux je me vois alors encore enfant innocente et sereine, puis des images se succèdent très vites :
La perte d'une mère que l'on pleure, le silence d'un père qui s'enferme dans son chagrin, la douleur d'une solitude forcée, l'éclatement de tout ce en quoi je croyais et qui faisait ma vie, le dégoût...
Puis l'apprentissage, la découverte, la solitude protectrice et amie, le travail, l'abnégation, les idéaux perdus...
Et alors que ma route semblait toute tracée, la rencontre des personnes qui me permettront de croire à nouveau en mes rêves d'enfant de paix et de justice alors que le monde qui m'entourait m'avait presque convaincue que ce n'était que des mots inventés par les adultes pour appaiser les craintes de leurs enfants...

Quand j'en arrive à cette partie je permets à ces images, à ces émotions d'être moins furtives, pour en profiter réellement, c'est là que j'ai commencé à vivre, à devenir ce que je suis maintenant...
Tout d'abord l'espoir qui bien que n'ayant jamais quitté mon coeur me submerge alors dans toute sa beauté...l'apprentissage de la vie en communauté, les remises en question, la difficulté d'abandonner la solitude et de commencer à se fier aux autres...L'amitié, les sourires et les pleurs partagés, l'entraide, la satisfaction d'agir pour une cause juste...Et Lui, un être qui par sa seule présence permet d'avoir une foi absolue en tous ses rêves les plus fous, l'Amour...s'en suit des périodes plus sombres, l'absence de l'être aimé, le passé et les souvenirs qui reviennent de façon récurente, la trahison de la personne pour laquelle on aurait donné bien plus que sa vie, une douleur qu'on se sent incapable de surmonter...et le pardon, la tranquilité et la sécurité du quotidien avec ses déceptions et ses joies...
Une Union, une joie intense, un accomplissement longuement espéré...Des départs, la tristesse teintée d'espoir pour l'avenir des personnes qui partent...Un démentellement lourd de sens, une angoisse dévorante, la peur de retourner à la solitude passée...
Et enfin, l'amour pour les membres du clan auquel on appartient plus que jamais, l'enthousiasme d'un renouveau, un nouveau départ plein d'incertitude et de responsabilités dont il faudra se montrer digne, mais plus que tout ce sentiment d'unité avec les siens, la force qu'ils nous donnent...

Les dernières émotions ne sont plus des souvenirs, ils sont mon présent...je peux alors réouvrir les yeux sur ce qui m'entoure...

"Je déteste ces nuits où le passé semble prendre plus de place que le présent..."
C'est ce que je me suis toujours répétée, ne laissant aucune place pour la nostalgie et les regrets dans ma vie, et je me rends maintenant compte que ces rêves servaient d'exutoire à toutes ces émotions passées que je bridais volontairement...
Je repense alors aux paroles d'une amie, m'exortant à me comprendre moi-même et à accepter pour pouvoir profiter pleinement de ma vie à venir.

Et pour la deuxième fois de ma vie, ce carnet se révèle utile. Il est un lien concret avec mon passé, il sera un outil tout aussi concret au bon déroulement de mon avenir...

(hrp : je l'ai voulu comme une sorte de préface, je vais pouvoir raconter tout un tas de conneries grace à ça huhu ^^' merci sam c'est toi qui m'a donné envie de m'y remettre !...(c'est une façon comme une autre de m'assurer que meme si j'écris de la merde ça sera la faute de sam et pas la mienne Razz))


Dernière édition par le Mar 18 Juil - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.robinwoodeurs-du-nord.org
Cheshire
Ecatastrophe
avatar

Nombre de messages : 725
Localisation : Sous la clarté de la Lune, avec son Crâpaud...
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Amatiah Anwynn"   Lun 26 Juin - 15:03

(hrp : je trouve que tu écris très bien, et j’attends la suite :p )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GreyDancer
Scara en collant
avatar

Nombre de messages : 822
Localisation : Les yeux fixant une petite ficelle...
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: "Amatiah Anwynn"   Lun 24 Juil - 15:10

(ca fait longtemps qu'il n'y a rien eu d'écrit par ici... *sifflotte*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amatiah
Machin
avatar

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: "Amatiah Anwynn"   Mer 26 Juil - 19:20

26 Jouiller 636

Quand je relis ce que j'ai pu écrire jusqu'ici je me surprends à sourire...
J'avais cru que j'avais muri, que je n'étais plus aussi naïve qu'avant, mais finalement je suis toujours cette gamine qui joue aux grandes...

Grey se rend bien compte que quelque ne va pas, mais comment pourrais-je me plaindre...
Comment faire alors que lui ne peut même plus rentrer chez lui, retrouver les siens, et que les cycles de la Lune le tourmentent...
Comment faire quand je vois Cheshire qui elle a completement oublié une énorme partie de sa vie, comment je suis censée me lamenter quand je repense à ce que Sam ou d'autres avant lui m'ont racontée de leur passé ?

Mon enfance à moi a été tranquille tant qu'elle a duré...évidemment maintenant avec le recule j'ai pas la meme vision des choses, mais j'étais heureuse, vraiment heureuse...
Avant que maman ne meurt tout était tres simple et tres joyeux, après ça a été plus douloureux, mais la encore toujours simple, les choix simples à faire, j'étais toujours guidée par quelqu'un, ou quelque chose...

Taniki appelle je continuerai plus tard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.robinwoodeurs-du-nord.org
Amatiah
Machin
avatar

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: "Amatiah Anwynn"   Dim 20 Aoû - 21:14

Le carnet qui ne quittait pas la sacoche d'Amatiah est déchiré, la couverture lassérée en plein milieu du comptoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.robinwoodeurs-du-nord.org
Cheshire
Ecatastrophe
avatar

Nombre de messages : 725
Localisation : Sous la clarté de la Lune, avec son Crâpaud...
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Amatiah Anwynn"   Lun 21 Aoû - 3:42

*trouve le petit carnet*

Ohlàlà Tinwë a fait des bêtises on dirait... :/

(hrp: avais-je le droit?)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amatiah
Machin
avatar

Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: "Amatiah Anwynn"   Lun 21 Aoû - 16:25

(tout a fait ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.robinwoodeurs-du-nord.org
sam-le-terrible
Poiluche jaune
avatar

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: "Amatiah Anwynn"   Lun 21 Aoû - 16:52

(Je le dis un peu honteux, mais j' assume totalement, et bien j' avais jamais posé les yeux sur ces carnets, c' est très bien écrit, simple, touchant, plein de délicatesse dans la façon de faire, c' est très joliment écrit ^^.. Fier de t' avoir aidée à te remettre en selle :p)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GreyDancer
Scara en collant
avatar

Nombre de messages : 822
Localisation : Les yeux fixant une petite ficelle...
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: "Amatiah Anwynn"   Mer 23 Aoû - 18:26

(...et donc, on attend la suite, même si...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Amatiah Anwynn"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Amatiah Anwynn"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "RSS Full" service is not working!?
» Destinataire/Liste "Mes amis"
» équipe gobeline, les ; "j'suistrover"
» UGB "Unblokable Vengevine"
» Le TOP des PTC "Infinity Bux" avec des gains plus de 200$/mois !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES ROBINWOODEURS DE L'OMBRE PARLENT :: AVENTURES EN AMAKNA... :: LA TAVERNE-
Sauter vers: